Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 20:47

1 marca narodowy dzien pamieci zolnierzy wykletych


Les « soldats maudits » ( Żołnierze wyklęci, en polonais ) est le nom attribué à certains mouvements de résistance polonaise qui se formèrent vers la fin de la Seconde Guerre mondiale et après.

Créés par quelques membres de l'État polonais clandestin, ces organisations clandestines continuèrent leur lutte armée contre le gouvernement stalinien de Pologne dans les années cinquante.

Les actes de guérilla inclurent un déploiement d'attaques militaires lancées contre les nouvelles prisons communistes ainsi que contre les bureaux du MBP, le Ministère de la Sécurité intérieure polonais, les lieux de détention pour prisonniers politiques, et les camps de concentration disséminés à travers le pays.

La plupart des groupes anti-communistes polonais cessèrent d'exister à la fin des années quarante ou dans les années cinquante, pourchassés par les brigades d'assassins des services du MBP et du NKVD1.

Cependant, le dernier « soldat maudit » connu, Józef Franczak, fut tué dans une embuscade seulement en 1963, soit presque vingt ans après la mainmise des Soviétiques sur la Pologne.


Tarzan-Zelazny-Sokol-Krzewina

Les "soldats maudits" du réseau anti-communiste cladestin.

 

De gauche à droite :

Henryk Wybranowski "Tarzan" (tué en nov. 1948), Edward Taraszkiewicz "Żelazny" (tué en oct. 1951), Mieczysław Małecki "Sokół" (tué en nov. 1947), et Stanisław Pakuła pseudonyme "Krzewina".

Photo : juin 1947

 


 

Partisan anticommuniste-1947stèle souvenir

 

 

Uniforme d'un combattant anti-communiste polonais avec un hausse-col représentant la Vierge noire  de Czestochowa

 

 

Monument dédié à l'Armia Krajowa à Sopot - Pologne

 

 

Les organisations de résistance anti-communiste polonaise les plus connues qui étaient opérationnelles dans la Pologne stalinienne étaient Liberté et Indépendance ( Wolność i Niezawisłość, WIN ), les Forces nationales armées ( Narodowe Siły Zbrojne, NSZ ), l'Union militaire nationale ( Narodowe Zjednoczenie Wojskowe, NZW ), l'Armée polonaise clandestine ( Konspiracyjne Wojsko Polkskie, KWP ), la Résistance de l'Armée Nationale ( Ruch Oporu Armii Krajowej, ROAK ), l'Armée nationale citoyenne ( Armia Krajowa Obywatelska, AKO ), et NIE ( diminutif de Niepodległość, qui signifie Indépendance – nie signifie « non » ), la Délégation des Forces Armées pour la Pologne ( Delegatura Sił Zbrojnych na Kraj ), et Liberté et Justice ( Wolność i Sprawiedliwość , WiS ) 

D'autres mouvements anti-communistes d'Europe de l'Est continuaient aussi le combat dans d'autres pays.

Partager cet article

Repost 0
club franco-polonais joseph conrad
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CLUB FRANCO / POLONAIS de LOUVIERS / VAL de REUIL-
  • CLUB    FRANCO / POLONAIS  de  LOUVIERS / VAL de REUIL-
  • : CLUB CULTUREL FRANCO-POLONAIS
  • Contact

CONTACT

email_ecrit013.gif

Le site du club

- Visitez le site du club -

(pour y accéder, cliquez sur l'image)

intro site 8 ind D